Panna Cotta à la noix de coco et sablés à la fleur d’oranger

IMG_9124

Décidément après le tiramisu, voici de nouveau un dessert italien ! Apres tout ça pourrait être pire, la cuisine italienne est de loin l’une de mes préférées !!
Faisons un petit point culture. Savez-vous ce que signifie « Panna Cotta » en italien? Eh bien cela veut dire « Crème cuite », et elle aurait été inventée au début du 19eme siècle par une femme dans le Piémont, qui avait un reste de lait. A l’origine, des arêtes de poissons bouillies étaient utilisées en guise de gélatine. Je vais épargnerai la recette aux arêtes de poissons, mais je n’utiliserai pas non plus les traditionnelles feuilles de gélatine !

J’ai choisi de les remplacer par de l’agar-agar. Pour ceux qui ne connaissent pas (2ème point culture on en apprend des choses aujourd’hui…), l’agar-agar est une algue rouge originaire du Japon. Cette algue est séchée, déshydratée puis broyée et devient ainsi un gélifiant naturel très puissant (2 fois plus que les feuilles de gélatine, par ex si dans une recette il est indiqué d’utiliser 4g de feuille de gélatine, mettez seulement 2g d’agar-agar). Pour les végétariens, l’agar-agar est donc une bonne alternative aux feuilles de gélatine.

Les Panna Cotta sont souvent accompagnées de coulis de fruits rouges. N’en ayant pas sous la main et voulant changer un peu j’ai fait cette fois des panna cotta à la noix de coco (vous pouvez aussi mettre du lait de coco à la place du lait de vache).
Je les ai accompagnées de sablés à la fleur d’oranger, le mélange coco-fleur d’oranger se mariant bien.


Ingrédients (pour 4/5 panna cotta et env. 40 petits sables) :

Pour la panna cotta :
– 40cl de creme liquide (fleurette par ex – prenez de la 30% de MG)
– 10 cl de lait demi-écrémé
– 100g de noix de coco râpée
– 50g de sucre
– 1g d’agar-agar (ou 2g de feuilles de gélatine)

Pour les sablés à la fleur d’oranger:
– 200g de farine
– 1 oeuf
– 75g de beurre
– 75g de sucre
– 1 pincee de sel
– fleur d’oranger (ou vanille, ou cannelle…)

Préparation des panna cotta :

1. Faites bouillir la crème liquide avec le lait, le sucre et la noix de coco. Ajoutez l’agar-agar et portez à ébullition pendant 2 minutes. L’agar-agar est souvent vendu en poudre dans de petits sachets, mais si comme moi vous trouvez seulement des feuilles non broyées, émiettez-les et elles vont se dissoudre facilement dans la préparation en chauffant. Remuez bien pour que l’agar-agar se repartisse de façon homogène.

Si vous utilisez des feuilles de gélatine, ajoutez-les à la préparation hors du feu après les avoir faites tremper 10 min dans l’eau (égouttez-les avant de les ajouter à la préparation) puis mélangez.

IMG_9086

2. Versez la préparation dans des verres ou verrines. Placez 4h au frais avant de déguster (ou si comme moi vous êtes toujours très pressés, mettez les au congélateur sans toutefois les oublier au risque de manger une glace a la noix de coco !! quoique…c’est peut-être pas si mauvais !!)

Préparation des sablés :

1. Mélangez dans un récipient la farine, le sucre, le sel, le beurre en morceau (non fondu) et la fleur d’oranger (ou vanille/cannelle/citron). Désolée il faut y mettre les doigts…ainsi vous obtiendrez une texture « sable ».

2. Ajoutez l’œuf et formez une boule avec la pâte.

3. Enveloppez la pâte dans du papier cellophane et réservez au frais pendant 30 min. Préchauffez le four à 200 degrés.

4. Étalez la pâte a l’aide d’un rouleau pâtissier sur le plan de travail (recouvert de farine) sur une épaisseur de 5mm. A l’aide d’un emporte-pièce (ou un verre si vous n’avez pas), découpez les sablés.
Déposez les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Enfournez pour 10 min. Surveillez bien la cuisson, mes emportes pièces sont petits et 8/9 min suffisent ! Des que les bords commencent à dorer, sortez les du four.

IMG_9095

Présentez les panna cotta recouvertes de zestes et suprêmes d’oranges et accompagnés des sablés 🙂

IMG_9133

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :